Fiertés

  • 2018-01-01

  • France

  • VF

Le combat pour les droits des minorités sexuelles en France à travers trois générations et trois destins d'hommes.

De la dépénalisation tardive de l’homosexualité au début des années 80, dans la foulée de l’élection de François Mitterrand, à l’adoption de la loi Taubira en 2013, Philippe Faucon (Fatima) retrace, au travers du destin de Victor (Benjamin Voisin puis Samuel Theis) et des siens, le combat en France des minorités sexuelles pour leur reconnaissance et leurs droits. Une histoire contée en douceur et centrée sur le récit intimiste d’une famille et d’un couple, sans oublier pour autant la violence symbolique et concrète subie par les homosexuels.

Voir plus
Fiertés

Fiertés S01E01

Printemps 1981. À la veille de l’élection présidentielle, Victor, 17 ans, prépare son bac entre sa petite amie Aurélie et le chantier sur lequel il travaille les week-ends, sous la direction de son père Charles, ardent partisan de Mitterrand. Un jour, lui et Selim, le fils du contremaître, nouent une relation amoureuse secrète.

Voir plus

2. Fiertés S01E02

En 1999, Victor, désormais architecte, vit harmonieusement avec Serge et s’est tant bien que mal réconcilié avec son père. Séropositif depuis de longues années, Serge accepte tacitement ses aventures d’un soir. Il travaille dans une association LGBT et défile régulièrement pour la défense du Pacs. En lançant la construction d’un gros projet, Victor se retrouve nez à nez avec Selim, devenu, comme son père, contremaître. Leur attirance l’un pour l’autre est restée intacte, mais Selim est marié et père de deux enfants.

Voir plus

3. Fiertés S01E03

Diego, le fils adoptif de Victor et Serge, est à son tour en Terminale. En butte à la haine de l’un de ses camarades, qui s’en prend régulièrement à sa famille homoparentale, il cède parfois à d’incontrôlables accès de colère, que Victor refuse de comprendre et condamne. En effet, le projet de loi sur le mariage pour tous cristallise le débat dans la société française.

Voir plus

Récompenses

Au sein d’un casting de choix, où chacun incarne son rôle, petit ou grand, avec une intensité retenue, le trio de tête constitué par Samuel Theis (Party Girl, Un village français), Stanislas Nordey (directeur du Théâtre National de Strasbourg) et Frédéric Pierrot (Un homme est mort, Les Revenants) porte ce récit émouvant à l’humanisme plein de finesse.